Középkor

ce forum a pour but de recolté le maximum d'information serieuse sur la hongrie medievale a l'aide des differents apports de documents et precieuses traduction des visiteur ce forum se construit petit a petit avec vos ajouts (dessin: László, Gyula)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Système social économique et politique a l'époque des conquêtes (etude faite a partire du livre: histoire de la hongrie medievale - gyula kristo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tihamir
Admin
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 27/05/2009
Age : 32

MessageSujet: Système social économique et politique a l'époque des conquêtes (etude faite a partire du livre: histoire de la hongrie medievale - gyula kristo)   Lun 4 Oct - 2:34

Système social économique et politique a l'époque des conquêtes

le système social et politique des magyar se rapproche de celui des kazars avec deux princes ( arpad et kurzan un religieux: kendé , et un militaire: gyula) mais a la mort de kurzan on ne garda qu'un seul prince

tout d'abord il faut savoir que les magyars sont composés de 7 tribus (: les nyék , les megyes, les kürtgyarmat, les tarjàn, les jen, les kér, et les keszi)sous l'autorité d'un grand prince

a ces 7 tributs se rajoutes 3 tribus kavar (ou kabars: tribus de l'empire kazar rebellé qui ont suivit les magyars) réunie en une qui a le rôle de gardes frontière et d'auxiliaire ( avant garde et arrière garde) les membres de cette tribut vienne de l'empire kazar et des peuples qui se sont rangé aux coté des magyars et sont d'origines et de langues diverse (: kazar, bulgar, sicules pour ceux de langue turc et alain et kalizes pour ceux de langues iranienne ) et tous bilingue (langue d'origine et magyar)

on suppose (selon le système kazar , mais ont a du mal a déterminer vraiment la position des tribus) que la tribut du prince était au centre (entre le Danube et la tisza puis au nord est de la transdanubie) puis autour s'établissaient les autres tribus en cercle concentrique puis pour fermer les frontière les kavar et enfin un « gyürü » ( anneau) de no mans land de quelques jour de marche pour prévenir les attaques extérieur ( et pouvoir exercé la terre brulée)

une tribu en elle même est composée de clans eux même composé de « nagyscalàd » ou grande familles comportant 3 générations basé sur le lien du sang
la famille est très importante pour le travaille d'élevage: l'organisation y est fondée sur le travail collectif ou chacun a sa place

la tribut a une grande importance économique mais très peu politique
la politique était assurée par les dirigeant de la principauté avec a sa tête le grand prince.
Au IXeme siècle le prince est un prince sacrale mais très vite il perd sa charge sacré ( Xeme siecle) et devient un poste héréditaire mais vers 950 le prince perd de sa puissance et les tribus prennes plus de pouvoirs.
Le gyula épaule le prince d'un point de vue militaire ( et contrôle la transilvanie) tendis que le horka est en charge des fonction juridique ( et de la pannonie du nord) il semble que le prince héritier ait aussi en charge le nord est ou il commande les tributs kavars

le prince répartissait les pâturages par tribut mais dans ces terres les familles d'un clan vivaient ensembles et menaient leurs troupeaux qui appartenaient au clan ; la tribu garantissait la sécurité des familles
chaque tribu avait a sa tête un prince ou chef de tribu et chaque clan un chef de clan qui jouissaient d'un statue économique et surtout politique plus fort mais ils avaient les même droits que tout hommes libres

les hommes libres jouissaient tous d'une totale indépendance économique et de libertés individuel ( droit de se marier , de participé a la vie publique, de porté des armes, de se déplacer librement..) mais il se devaient tous de prendre les armes pour assister le prince ou le gyula ( ou d'autres dirigeants) dans les campagne militaire et c'était obligatoire. Ils ne payaient pas d'impôts mais étaient redevable au prince d'un service militaire... cependant ce caractère obligatoire était compensé par le butin qu'ils pouvaient rapporté..

petit a petit une classe d'hommes libre se détacha du reste: les guerrier qui par leur dévouement, leur force et leur bravoure rendait services a leurs chefs ( princes ou chef de clans) et se voyaient recevoir une part plus importante de butin créant peu a peu une aristocratie autour du chef de clan ou de tribu et de leurs escortes créant un déséquilibre économique qui a la fin des razzia ( qui rapportait or, objet , denrée et prisonnier pour la société entière) s'accentua .
Sans l'apport des razzia la société nomade appauvrie et ( 200000 autochtone cultivant pour 100000 magyar et un millier de chevaux) les magyar les plus pauvres durent se mettre a l'agriculture: activité hautement dégradante pour les nomades… ils perdirent leurs libertés et leur terre furent mis en propriétés privée... c'est le début de la déchéance …
les clans gardèrent leur importances économique mais le prince ne fut plus qu'un rôle politique remis en question dans se monde en changement tandis que les clan s'autogéraient sur leurs terres telle de petits états indépendants .
Néanmoins le changement amorcée de cette civilisation entraina la sédentarisation et le passage a l'agriculture ( pour les plus pauvres) ou au statu de propriétaire terrien ( pour les plus riche) d'une partie de la population , d'autre un peu plus tard émigrèrent vers les régions boisé du territoire affaiblissants les lien du sang de la tribu mais favorisant le brassage culturel entre autochtones et magyar
au Xeme siècle a l'est le gyula est désormais chef de la tribu (ou des tribu?) orientale de la Hongrie ( l'un d'eux se converti a l'église orthodoxe et ramène un évêque de Constantinople)
les arpad, tribu du prince (taksony pour cette époque) contrôlent l'ouest et se rapproche du saint siège en demandant un évêque, mais cette demande est contré par le saint empire germanique qui s'oppose a se que la Hongrie devienne vassale du saint siège .
ils s'ouvrent vers l'occident mais aussi vers l'est et les steppes ( la femme de taksony est kazar): des nobles bulgares de la volga ismaelites sont accueilli et s'établissent avec leur populations tout comme le chef petchénégue tonuzoba.
Le lien entre le gyula et le prince est consolidé par le mariage de géza ( fils de taksony) et de sarolt ( fille du gyula)

a son règne géza parvient a un accord avec la saint siège et se converti au christianisme
cependant il se déclare assez riche pour pouvoir servir plusieurs dieux, divinités païennes et le tout puissant des chrétiens une partie de la population (5000 hongrois) et des prisonnier ramener en hongrie se convertissent
géza mène une politique d'imposition du christianisme pour consolidé son pouvoir et celui du clan arpad ( et un nettoyage des clan opposé s'ensuit )


par la suite la hongrie se tourne vers l'ouest et devient un royaume chrétien
son fils Étienne 1er s'entoure de noble bavarois pour sa garde rapproché et consolide le royaume chrétien : il publie des lois inspiré sur la formes (mais non sur le contenue) des lois germanique dont une grosse partie est consacrée a l'église et au respect des obligation chrétienne ainsi qu'aux impôts il y traite aussi la condamnation de la violence et du vole ainsi que de la sorcellerie et règles les droits des serf et seigneurs
son successeur (pierre) s'entoura d'allemands et d'italien , fit partir les fonctionnaires laïc et païens mais s'attira la haine de ces derniers et élurent un nouveau roi : samuel aba ; pierre fut chassé.
Par la suite samuel aba fit le contraire il encouragea les païen et hérétiques et dénigrait les nobles en déclarant que tout était commun entre le maitre et le serviteur : il chevauchait et festoyait avec de simples paysans et abolit les impôts . Cela encouragea ceux qui voulait abolir l'état et l'église et revenir au système traditionnelle . les nobles , a qui profite ce système se révoltent et avec l'appui du saint empire détrône Samuel aba
pierre revint au pouvoir mais deux grosse révoltes éclatèrent sous sont règne en réaction a sa politique et a la volonté d'une grande partie du peuple et de l'aristocratie ( surtout de l'est) de vouloir faire partir les allemand et italien et pour certain de revenir au système traditionnelle et païen l'une d'elle le renversa et élimina tout des nobles allemand et italien, une grande partie des évêques et religieux furent tué mais celui a qui allé la couronne: levente, un païen mourut laissant le trône a son frère andré 1er un chrétien qui ordonna de vivre selon les lois d'Étienne et pour éviter les représailles du saint empire pour avoir destitué pierre il partagea son royaume en deux et créa le duché a l'est ( un tiers du pays: les régions de nitra et bihar) gouverné par son frère et vassal bela rappelant le système de partage steppique du territoire qu'avait le guya et le prince héritier pour contrôlé les tributs des frontières … mais il semble qu'il s'agit plus d'un système de partage féodal classique du haut moyen age
ils gagnèrent la guerre contre l'empire grâce a la technique de la terre brulé et a l'anéantissement de la flotte allemande et quelques années plus tard il maria son fils salomon a judith la sœur du nouveau empereur germanique samuel fut couronné se qui déplut a bela qui dut choisir entre l'épée : le duché et la couronne : le reste du royaume … ils ne put choisir les deux comme il le souhaitait a la mort de son frère... il prit donc l'épée et monta une rébellion avec l'aide de la pologne qu'il remporta ...
sous bela 1er un retour au paganisme et au système traditionnelle est demandé a travers un conseille populaire ( deux ancien de chaque villages) bela demande trois jours de réfection au bout des quels il réprime dans le sang cette « rébellion »
ici s'arrêta la tentative de rétablir le système traditionnel


pour se qui est de l'économie la principale production des magyar est bien entendu l'élevage de chevaux qui leur procurait montures pour tout les jour et pour la guerre , viande, lait et crin
ils étaient hautement considéré et on a retrouvé beaucoup de tombes ou les hommes était inhumé avec leurs chevaux c'était l'animal qui conditionnait leur mode de vie
ils pratiquaient aussi l'élevage d'ovin (chèvres mouton: viande, laine, lait, cuire) et de bovins (viande, lait, cuire)
l'élevage de mouton et surtout de chevaux était hautement majoritaire

l'agriculture était déshonorante et réservé aux peuples autochtone soumis ( slaves hongrois et prisonnier des razzia) bien qu'il est possible que les magyars aient pu faire poussé du millet ( facile a cultivé et pousse rapide )
on sait que les cultivateur faisaient poussé blé, seigle, orges, millet , lin et chanvre pour les magyar et leur propre consommation
avec la décadence du mode de vie steppique les magyars les plus pauvres se mirent a l'agriculture et avec la sédentarisation et la fin des razzia ( qui apportait une part des besoin économique) de plus en plus de magyar abandonnèrent leur monde de vie et se mirent a l'agriculture... donnant naissance a la propriété privé et au servage

l'artisanat quant a lui se base sur l'autarcie et fabriquais la plupart de leur objet usuel. Avec le temps une spécialisation de l'artisanat s'effectue et on voit des objets fait par des étrangers prisonniers ou d'autochtone soumis : travaille d'orfèvres dans le style byzantins et musulmans , poterie, travaille de l'os et de la peau
la forge effectué par des hongrois et des slaves était très importante et couvrait un important besoin d'objet en métal

la razzia faisait partie intégrante de l'économie de la Hongrie des conquêtes on rapportait objet précieux , denrée alimentaires , or , esclaves et prisonniers et ce qu'on ne fabriquait pas en hongrie .

le commerce intérieur n'existe pas vraiment mais les échanges extérieurs avait lieu lors d'incursions

en 934 -incursion contre l'empire byzantin aux alentour de Constantinople les magyars échangent les femmes et les enfants qu'ils ont capturé contre des vêtements de toiles de soie et de brocard
au début du 10eme siècle on trouve un commerce régulier avec l'émirat samanide (dirhams d'argent)
a la fin des incursion (fin 10eme siècle) les magyar intensifient leur commerce extérieur:
965- foire de prague: des marchands hongrois et des juifs et musulmans de hongrie achètent des esclaves, du plomb et des fourrures contres de l'or byzantin
969- principauté de kiev- perejaslavec: les hongrois vendes des objets d'argents et des chevaux

on a trace de commerce avec l'orient grâce aux céramiques retrouvé et de commerce plus faible avec l'occident avec des armes et des casques

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kozepkor.forumactif.com
 
Système social économique et politique a l'époque des conquêtes (etude faite a partire du livre: histoire de la hongrie medievale - gyula kristo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Système économique et honneur
» Les transmutations du politique instauré par la Constitution
» La Politique pour les nuls (Ou GAVP II)
» Système de tension pour waterline 50m
» Le neoliberalisme est-il la meilleure politique economique pour les petits pays?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Középkor :: histoire de la hongrie :: epoque de la conquête (850- 902 (955) :: generale-
Sauter vers: